السبت، 22 أغسطس 2015

Évolution du trait de côte à Nouakchott (Mauritanie) de 1954 à 2005

Cette étude présente une analyse diachronique de l’évolution de la ligne de rivage aux abords de Nouakchott (1954-2005) par photo-interprétation. Elle utilise comme références les lignes des pleines mers et du pied de dune. Les variations observées
de la position du pied de dune entre 1954 et 1980 témoignent d’un littoral en érosion à un rythme moyen de -0,83 m/an. L’étude de la cinématique de la ligne des pleines mers entre 1980 et 2005 indique des évolutions importantes consécutives à l’aménagement de la jetée du port de Nouakchott en 1986. Le trait de côte a progressé de plus de 800 m en amont-dérive alors qu’au sud de l’épi, en aval-dérive, la côte a reculé de plus de 500 m.
Les principales limites de l’approche méthodologique de cartographie de la mobilité du trait de côte résident dans les erreurs d’interprétation des lignes de référence ; celles-ci sont plus spécifiquement liées ici à la qualité des images aériennes utilisées et aux variations à court terme de la position de la limite des pleines mers. Ce sont là autant de sources d’erreur qu’il faut analyser et estimer avant de tirer des conclusions sur la cinématique littorale.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق